Aiguilles à coudre : les différents types et leurs utilisations

Aiguilles à coudre

Il existe 2 principaux types d’aiguilles à coudre : les aiguilles à machine et à main. Le premier type d’aiguilles est catégorisé en fonction de leur matériau de fabrication, leur usage, leur pointe et de leur dimension. Quant au second type d’aiguilles, c’est-à-dire, l’aiguille à main, elle est classifiée comme étant utilisée pour la couture intensive, le raccommodage, la couture ou même pour la couture sellier général. Dans cet article, vous allez découvrir les principaux types d’aiguilles à coudre ainsi que leurs usages !

Qu’est ce qu’une aiguille à coudre ? 

Parfois connu sous l’appellation «aiguille à chas », l’aiguille à coudre constitue des accessoires de couture, utilisées pour enfiler du fil en traversant le cuir ou le tissu. L’un des nez de l’aiguille a une pointe aigüe pour vous aider à percer l’étoffe. L’autre a une perceuse dite « trou » à travers laquelle le fil textile est enfilé de façon à ce qu’il puisse être tiré grâce à l’aiguille en question. 

Les différents types d’aiguilles à chas sont disponibles en fonction de vos exigences et cet vous permet de faire le bon choix. Cet outil de couture est composé d’une perforation à travers lequel le fil est passé à travers le vêtement et pour que vous puissiez poinçonner le tissu. La longueur de l’aiguille est déterminée selon son diamètre. La plus vieille aiguille à coudre découverte aujourd’hui aurait 45 000 ans. Cet outil de couture a été découvert à Denisova (dans la partie de Sibérie). Pour demander d’autres infos sur ce que c’est réellement une aiguille à coudre à la main, pourquoi ne pas faire quelques requêtes en ligne ?

Quelles sont les principales catégories d’aiguilles à quilter au chas ?

Il existe en général 5 principaux types d’aiguilles à quilter au chas. Les objets coupants ont de dimensions normales et un trou rond. Il s’agit d’aiguilles de coudre à la main qui correspond à la majorité des épaisseurs de tissu et qui est plus ordinaires. Les aiguilles à coudre de calice se distinguent des aiguilles pointues, car elles disposent d’une fente au lieu d’une perforation pour la ficelle. Les matériaux intermédiaires pour la courtepointe comme les aiguilles à pointe sphérique pour les tissus, les aiguilles de paille pour la couture et la fabrication de bonnets font partie des catégories particulières d’aiguilles à coudre à usage ordinaire.

Les aiguilles artisanales contiennent 4 aiguilles spéciales. Les aiguilles à broder fines disposent d’un trou long afin d’accueillir de nombreuses tiges de fil à orner. Des fils de chenille plus gros sont utilisés pour la broderie, alors que les aiguilles à tapisser de dimension identique font référence à des aiguilles robustes avec une épingle émoussée, fabriquées pour la tapisserie et broderie. Les fines et les longues aiguilles perlées sont fabriquées avec des lamelles brillantes et des objets.

Quelles sont les principales catégories d’aiguilles de machines à chas ?

Les aiguilles de machines à chas les plus exploitées pour la couture ordinaire standard font référence à des aiguilles à pointe sphérique et à broder typique. Ces premières sont fabriquées pour les tissus ou les vêtements tandis que ces dernières sont conçues pour un usage avec la majorité de la densité de matières tissées. Les aiguilles spéciales jersey, pour le cuir, blue-jean ou jean ont été inventées afin de bien remplir leurs fonctions avec les matières mentionnées. Les aiguilles à coudre en métal et à canevas ont été inventées afin d’être exploitées grâce à un fil spécial (fil en métal et fil pour canevas). Les aiguilles machines à surfiler sont exploitées pour les ourlets, les aiguilles topstitch pour les piqûres décoratives apparentes et les aiguilles à quilter sont exploitées pour le quilting. Il y a d’innombrables aiguilles machines à chas particulières qui conviennent d’être signalées. Des aiguilles papillons sont exploitées pour restaurer les objets familiaux, dans le but de faire ressembler la tâche mécanique à une tâche manuelle. Les aiguilles Jumelées ou 3 pointes sont exploitées pour les piqûres décoratives. 

Comment utiliser les aiguilles à coudre ?

Au fil de la technologie et du moment, l’aiguille convient aux différentes exigences. Il y a alors bon nombres d’épingles que de techniques de couture. 

  • Big eyes : le trou de l’aiguille en question est fin, c’est-à-dire, extrêmement effilé. Ce genre d’aiguilles est exploité pour le perlage
  • L’aiguille à chenille : cette catégorie d’aiguilles est assez grande et a un bout pointu. Celle-ci est exploitée pour le gros fil comme la laine ; 
  • Les aiguilles à coudre en métal ou en plastique : elle sert à raccommoder une étoffe grâce à un morceau de laine. Il s’agit d’une aiguille la plus large et la plus aigüe ;
  • L’aiguille de paille : il s’agit d’une aiguille exploitée pour le point main. Ce genre d’aiguilles ne manque pas d’étoffe. À la fois fine et longue, l’aiguille de paille est exploitée aussi pour la couture de bâti ;
  • L’aiguille à tapisser : il s’agit d’une aiguille de dimensions normales, légèrement plus épaisses. Son grand œil vous aide à enfiler un fil textile à broder et son aiguille est émoussée ; 
  • L’aiguille conventionnelle : ce genre d’aiguilles a de nombreuses fonctions. Son usage est adapté à toutes les catégories de couture
Acheter des galons en dentelle pour robe de mariée
Un cadeau de naissance original et fait-main : le doudou à pois

Plan du site